Rocamadour, haut lieu sacré



Comme je le disais dans l’article Vierges Noires et Déesses Mères ; il n’y a pas besoin d’aller très loin pour trouver des lieux sacrés chargés d’histoire et de belles énergies.

Voici un site incontournable pour sa beauté et ses énergies : Rocamadour.

Rocamadour, un sanctuaire bâti sur un rocher
Rocamadour

L’exceptionnel panorama qu’il offre sur son rocher et sa ville médiévale en fait un lieu touristique très fréquenté mais aussi un lieu de pèlerinage.

Le sanctuaire religieux ne comporte pas moins de sept chapelles, mais c’est celle de Notre Dame qui abrite une Vierge noire qui est le cœur de la cité religieuse.

Le pèlerinage à Notre Dame est très ancien. Dans les archives papales il est fait mention d'une petite chapelle dans le rocher en 1105 dédiée à la Vierge.

Le culte prend tout son essor à partir de 1166 suite à la découverte d’un corps humain retrouvé intact. Il s’agirait d’un ermite qui aurait vécu ici Amadour. L’ensemble de la construction du sanctuaire tel que nous le connaissons aujourd’hui date de cette période.

Le déclin de la ferveur religieuse et le tourisme de masse a peu à peu transformé le lieu en curiosité géographique et historique.

Et pourtant ?

La chapelle à Notre Dame est également bien nommée la chapelle des miracles. Les nombreux ex-voto attestent des nombreuses grâces divines qui ont été dispensées.




Statue en noyer, ND de Rocamadour
Statue de la Vierge Noire de Rocamadour

Dans le chœur de cette chapelle trône une statue de vierge noire en noyer datant du XIIeme siècle.


La renommée des miracles attribués à Notre Dame a dépassé de loin nos frontières. Un lien spécial s’est tissé entre ND de Rocamadour et les gens de mer.





Origine de cette renommée :


Le 16 mai 1535, Jacques Cartier arme une flottille de trois navires et part pour Terre-Neuve. Surpris par la rigueur de l’hiver, il se trouve immobilisé dans les glaces du Saint Laurent, à bord du bateau la Grande Hermine de novembre 1535 à avril 1536. Le scorbut sévit cruellement à bord. Il décide de faire prier l’équipage devant une image de la Vierge Marie et fait célébrer une messe, en promettant d’aller en pèlerinage auprès de Notre-Dame de Rocamadour si Dieu lui donne la grâce de retourner en France. Jacques Cartier rencontre alors les Amérindiens qui leur expliquent les bienfaits de la tisane de cèdre blanc, ce qui permettra de guérir l’équipage. Nous sommes en février 1536. A son retour, il ira remercier la Vierge à Rocamadour.

C’est à quelques pas de l’endroit où eu lieu ce miracle qu’est érigé le Sanctuaire Notre-Dame de Rocamadour.

La fête de Notre-Dame de Rocamadour y est célébrée chaque année le 8 septembre, fête de la Nativité de Marie, par un grand pèlerinage dans les rues de la ville de Québec.


Depuis à de nombreux endroits en France et à l’étranger, on peut trouver des chapelles dédiées à Notre Dame de Rocamadour, surtout sur les côtes où elle a la réputation de protéger les marins.


Bateau au plafond de la chapelle à Rocamadour
Bateau, ex-voto Rocamadour

Dans ce lieu sacré où la spiritualité côtoie le tourisme l’énergie est toujours bienfaisante et les petits et grands miracles continuent d’être dispensés.

Si ce sanctuaire est consacré à la Vierge Noire, il est une autre énergie bien présente mais discrète qui veille sur le lieu. Il s’agit de l’Archange Mickaël. La chapelle qui lui est dédiée est face à celle des miracles, malheureusement on ne peut y accéder que par une visite guidée.



Chapelle St Michel, Rocamadour

Même si les énergies ne sont en rien amoindries par les visiteurs, il est tout de même plus confortable pour se recueillir dans ce lieu de s’y rendre hors saison touristique. La magie qui s’y fait sentir est alors beaucoup plus palpable et quoi de plus doux que de se promener dans la paix des rues désertes à la nuit tombée.

Si vous avez envie d’un temps de ressourcement et de réconfort, je ne peux que vous conseiller une immersion dans ce lieu sacré.


Catherine


Rocamadour, la nuit